Ce que vous devez savoir avant de devenir gestionnaire de patrimoine

gestionnaire patrimoine

Devenir gestionnaire de patrimoine n’est pas aussi difficile qu’on pourrait le croire. Il y a plusieurs étapes à suivre pour atteindre cet objectif. L’étape la plus importante est l’obtention d’un diplôme en finance ou en économie. Après avoir obtenu ce diplôme, il est important d’acquérir de l’expérience dans ce domaine en travaillant pour une institution financière. Vous pouvez également devenir gestionnaire de patrimoine en obtenant le titre de Certified Financial Planner (CFP).

Qu’est-ce qu’un gestionnaire de patrimoine et que fait-il ?

Un gestionnaire de patrimoine est une personne qui aide ses clients à accroître et à préserver leur patrimoine. Il offre des conseils en matière d’investissement, des recommandations en matière d’assurance, des services de planification fiscale et des conseils en matière de retraite.

Les étapes pour devenir un gestionnaire de patrimoine

Obtenir un diplôme en finance ou en économie

La première étape pour devenir un gestionnaire de patrimoine est d’obtenir un diplôme en finance ou en économie (école de commerce par exemple). En France, il est possible de devenir conseiller en investissement agréé avec seulement quatre ans d’expérience professionnelle et sans autre diplôme si vous avez été employé en tant que Conseiller-Gérant Maître d’Oeuvres au Service de l’Epargne Salariale et des Fonds de Prévoyance au cours des cinq dernières années dans une autre société.

Acquérir de l’expérience en travaillant pour une institution financière

Obtenir le titre de planificateur financier agréé (CFP)

Pour devenir gestionnaire de patrimoine, vous devez également obtenir le titre de Certified Financial Planner (CFP). Ce titre exige quatre ans d’expérience professionnelle et la réussite de deux examens mesurant les connaissances en matière de finances personnelles, de réglementation des valeurs mobilières et de fiscalité liées à la planification financière.

Comment obtenir le Certified Financial Planner ?

Vous devez d’abord passer l’examen d’inscription, qui consiste en 200 questions à choix multiples. Une fois que vous aurez réussi cet examen, vous recevrez un CFP Enrollment Kit qui comprend une demande, une pré-approbation pour passer l’examen P et des informations sur la façon de passer l’examen M.

Après avoir obtenu le titre de CFP, vous devrez passer un autre examen pour devenir « Expert-Conseiller en Gestion de Patrimoine ».

Vous pouvez également obtenir une reconnaissance officielle en passant une certification de spécialiste avancé. L’organisme chargé de faire passer ces examens s’appelle la Commission de Certification en Gestion de Patrimoine (ICCFP). Cette certification comprend six examens écrits portant sur la finance, l’économie, le droit financier, la comptabilité et l’assurance. Ces examens sont administrés en France par l’AFIC. Vous devez avoir quatre ans d’expérience ou avoir suivi quatre cours spécifiques avant d’être autorisé à passer cet examen. L’ICCFP est reconnu dans toute l’Union européenne en vertu de la directive 93/22/CEE.

Les avantages de devenir gestionnaire de patrimoine

Les avantages de devenir un gestionnaire de patrimoine peuvent être considérables, notamment

  1. Devenir votre propre patron et bénéficier d’horaires flexibles : En tant que conseiller financier indépendant, vous apprécierez de travailler à domicile ou en dehors du bureau sur des projets spécifiques. Vous pourrez également fixer votre propre emploi du temps pour concilier les besoins des clients et le temps passé avec vos amis et votre famille.
  2. Avoir un impact dans votre communauté : Les gestionnaires de patrimoine aident souvent leurs clients à prendre certaines des décisions les plus difficiles de la vie, comme la planification de la retraite, les questions d’héritage et la gestion des pertes. Cela peut conduire à de nouvelles amitiés et à des liens plus profonds avec votre entourage.
  3. Potentiel de rémunération : Les revenus d’un gestionnaire de patrimoine dépendent de nombreux facteurs mais en moyenne, son salaire mensuel médian est de 3 667 € brut en France, soit 2 875 € en net.

gestion du patrimoine immobilierLes défis du métier de gestionnaire de patrimoine

Les défis d’un gestionnaire de patrimoine peuvent inclure :

  • les frais professionnels : Vous devez disposer d’un bureau, d’un ordinateur et d’autres outils commerciaux de haute technologie. En outre, vous devez également être prêt à vous commercialiser afin d’obtenir des références de clients satisfaits. Cela peut être difficile pour ceux qui ne sont pas à l’aise pour parler en public ou rédiger des documents de marketing.
  • La concurrence : De nombreuses personnes entrent dans ce domaine professionnel chaque année. Il est donc important de se démarquer en trouvant des moyens de se distinguer de ses concurrents.
  • Relations avec les clients : La gestion de patrimoine exige beaucoup d’interactions avec les clients et si vous n’aimez pas rencontrer des gens au quotidien, cet emploi ne vous conviendra peut-être pas.

Il existe plusieurs étapes que vous pouvez franchir si vous souhaitez devenir gestionnaire de patrimoine. L’étape la plus importante consiste à obtenir un diplôme en finance ou en économie. Une fois cette étape franchie, il peut être utile d’acquérir une expérience dans le secteur financier en travaillant pour une banque ou une autre entreprise. Vous pouvez également devenir gestionnaire de patrimoine en obtenant la certification de planificateur financier agréé (CFP). Toutefois, cette certification ne garantit pas le succès en tant que gestionnaire de patrimoine et il faudra encore beaucoup de travail et de persévérance.

Remarque : Cet article a été créé à des fins d’information uniquement et ne doit pas être interprété comme un conseil juridique. Si des conseils juridiques sont nécessaires, nous vous recommandons de faire appel aux services d’un avocat spécialisé dans le droit de la planification successorale…